les-photos-de-Nellou

les-photos-de-Nellou

Les petits curieux (suite).

Il y avait la petite curieuse la semaine dernière mais elle n'était

pas la seule à venir me rendre visite.

Une chose éveille mon attention, je ne change pas mon affut de place mais

les oiseaux qui ont l'habitude de se percher à 20/30 mètres se rapprochent

pour observer cette"chose" camouflée au bord de l'eau.

IMG_0707Le cisticole des joncs à quelques mètres au dessus de moi.

 

IMG_0710Le pipit farlouse, besoin d'une manucure celui là...

 

IMG_0712C'est quoi ce truc !!!

 

IMG_0713Bof, pas plus inquiet que ça...

 

IMG_0724Ce pourquoi je planque souvent, le martin pêcheur...

 

IMG_0732Juste deux photos ce jour là avec  un flou d'arrière plan 😉...

 

IMG_0737Ce pipit veut faire dégager le martin pêcheur.

 

IMG_0767Accenteur mouchet

 

Bouscarle de cetti (2)Un oiseau que l'on entend souvent :" La bouscarle de cetti. Cettia cetti".

Il a un chant bien particulier problème, on le voit peu,

il est toujours à couvert dans les roseaux ou les arbustes bordant le marais.

La bouscarle de cetti appartient à une famille fortement discutée par les spécialistes.

Dans mes livres c'est un sylviidae, désormais elle appartient à la

famille des "Cittiidae".

Elle peut être confondue avec d'autres espèces d'oiseaux vivant dans les roselières.

exemple de la rousserolle effarvatte

Sa taille est de 13 centimètres.

 

IMG_0273Un troglodyte mignon, même allure mais beaucoup plus petit (9 cm ),

couleurs différentes.

 

 

IMG_0896 - CopieUn canard me fait signe....

 

En effet, il y a d'autres oiseaux plus loin.

IMG_0952En arrivant à ma voiture, ce rouge-gorge est face à une mouche.

 

Petite histoire à propos du camouflage.

Vendredi matin j'étais à l'affût quand soudain j'entends des voies derrière moi.

Je relève mon filet de camouflage et me lève.

Les cantonniers chargés de débroussailler le bord des ruisseaux étaient

entrain de discuter à 5/6 mètres de moi.

Une grande surprise pour eux qui ne m'avaient pas vu, s'en est suivie une discution

intéressante avec ces sept travailleurs qui ne ménagent pas leur peine.

Ils débroussaillent, coupent les roseaux des anciens gabions pour que les

limicoles retrouvent un espace où ils peuvent se nourrir et se reposer.

 

 



21/11/2022
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 49 autres membres